Comment la déshydratation affecte... votre comportement

Combien d’eau y a-t-il dans votre corps ?

Vous savez déjà que le corps humain est constitué d’eau, mais combien exactement ?

Nous venons au monde en étant presque entièrement de l’eau !

Un foetus  est constitué à 99 % d'eau. À la naissance, nous sommes constitués d’eau à 90 %. Arrivés à l'âge adulte, le pourcentage baisse à environ 70 %.

Et puis, en vieillissant, ce taux tombe à 50 %.

Alors, est-ce que les experts exagèrent quand ils conseillent de boire à tout prix 1,5- 2L d’eau par jour ? Eh bien, compte tenu de la place qu’elle prend dans notre corps, non, ce n'est pas exagéré.

L'eau est ”l’ingrédient principal” de notre corps

Un ingrédient qui nous constitue à 70%, c’est carrément un élément indispensable.

Plus que tous les autres éléments. Plus que le calcium, le fer, le magnésium, tous les nutriments, toutes les vitamines, tous les oméga 3 (ou 6 ou 9), etc. Avant de surveiller le taux d’un des éléments ci-dessus dans votre corps, surveillez votre taux… d’eau. Si vous ne buvez pas assez d’eau, tout l’organisme est affecté, à plusieurs niveaux.

Maintenir ce taux de 70% d’eau dans le corps, ça doit être une priorité.

La bonne nouvelle, c’est que c’est plus facile que de s’assurer un taux suffisant de fer, par exemple.

Pour avoir assez de fer, il faut manger suffisamment de protéines. Mais lesquelles, animales, végétales ? Les légumineuses contiennent-ils assez de fer pour vous ? etc. Les questions sont nombreuses.

Alors que pour l’eau, c'est beaucoup plus simple. Il suffit de boire chaque jour au moins 1L et demi pour vous assurer cet élément primordial pour votre corps.

(Certes, il y a la question de la qualité de l'eau. Vous pouvez filtrer votre eau, utiliser un charbon végétal qui la purifie, ou installer un système de purification plus complexe.

Mais même si vous n'avez pas beaucoup de choix, boire simplement l'eau du robinet de votre ville est toujours mieux que de ne pas boire assez !)

Les conséquences de la déshydratation ? Tout le corps en souffre

La liste des organes qui dépendent d’une bonne hydratation est longue.

Par exemple : l’eau participe à la lubrification des articulations, au fonctionnement cérébral et musculaire, à la régulation de la pression artérielle et de la température du corps, à l’élimination des toxines, à l’absorption des nutriments et au transport de l’oxygène, etc.

Le problème, c’est que chaque jour, nous perdons environ 2 litres d’eau !
Tout au long de la journée, le corps élimine 1,5 à 2 litres d’eau par la respiration, la transpiration et les urines.

Même en dehors des activités physiques intenses, votre corps perd de l’eau, constamment. Même en étant assis à votre bureau, une légère transpiration se produit, qui contribue progressivement à la déshydratation du corps.

Voilà pourquoi il faut compenser constamment, en buvant de l’eau.

Selon l’EFSA (European Food Safety Authority, ou l’Autorité européenne de sécurité des aliments), les apports hydriques doivent être d’environ 2,5 litres par jour chez les hommes et 2 litres chez les femmes.

 

boire de l'eau migraine et alcool au volant

Sans eau, nous ne sommes pas ”nous-mêmes”

Le premier à souffrir si vous ne buvez pas assez d’eau, c'est votre cerveau.

Et comme c'est lui qui pilote tout ce que vous faites (en principe…), ce n’est pas étonnant que la déshydratation affecte vos capacités.

Tout d’abord, la concentration. Une légère déshydratation provoque facilement des maux de tête et des problèmes de concentration.

Mais les conséquences sur le cerveau ne s'arrêtent pas là.

Une étude intéressante a été menée à l’Université de Loughborough en Angleterre.

Elle a démontré qu’au volant, être déshydraté est aussi dangereux que boire de l’alcool ! Et on ne parle pas ici de déshydratation sévère, mais modérée.

Les conducteurs en état de déshydratation commettent 2 fois plus d’erreurs que ceux qui ont bu suffisamment d’eau. Les chercheurs ont comptabilisé leurs erreurs pendant 2 jours : franchissement de ligne blanche, freinage de dernier moment, etc.

La conclusion était claire : le comportement d’un automobiliste déshydraté équivaut à celui d’un automobiliste qui a bu de l’alcool.

Vous avez peur de monter en voiture avec quelqu’un qui a bu de l’alcool ? Eh bien, vous devriez vous méfier aussi de son état de déshydratation !

Étrange, non ?

On a souvent le réflexe d'offrir un café à quelqu'un qui doit prendre le volant (surtout après un apéro bien arrosé...) Mais en réalité, on devrait lui proposer plutôt un grand verre d’eau avant de prendre la route !

Alors, buvez-vous assez ?

Selon une étude réalisée en partenariat avec l’EHI (l’Institut Européen de l’Hydratation), 3 Français sur 4 sont déshydratés. Ils ne font pas attention aux signes de déshydratation et prennent le phénomène trop à la légère.

Si c'est votre cas, même si vous ne le réalisez pas tout de suite, à long terme, cela joue sur la santé et sur les performances intellectuelles.

Boire un peu plus d’eau chaque jour, c’est le geste le plus important pour rester en bonne santé.

(Psssst… si vous avez du mal à boire de l’eau, parce que vous n'avez pas soif, parce que vous n'y pensez pas, etc., il parait que le fait d'adopter une gourde à eau, ça aide à boire plus ! ;) )

 

Vous aimez cet article ? Enregistrez-le pour y revenir plus tard :

combien d'eau faut-il boir chaque jour pour être hydraté